Chevalet en bois

Le chevalet est un trépied destiné à recevoir une toile à peindre et figure parmi le matériel indispensable de l'artiste débutant comme professionnel. Cet accessoire a pour vocation de maintenir en place un tableau lorsqu'il est en cours de réalisation, mais trouve aussi son intérêt pour ceux qui tendent eux-mêmes leur toile sur leur châssis. Le chevalet est traditionnellement fait de bois et permet au peintre d'adapter l'emplacement et la position de son support en fonction de son environnement, de sa posture et de sa technique picturale. Selon le lieu et votre méthode, le type de chevalet qui correspond à vos besoins peut être très différent.

Le chevalet en bois de peintre

Pour les peintres qui souhaitent s'exercer sur des toiles de petits à moyens formats, le chevalet de table est un bon investissement. Portatif, il se plie et se replie facilement et est plus particulièrement adapté à la peinture en intérieur. Peu encombrant et moins chère que les autres, il est souvent le premier achat des artistes en herbe. Un premier achat qui les accompagne longtemps puisque le chevalet de table est très pratique et trouve toujours son utilité.

Pour les projets de plus grandes dimensions et pour une pratique de la peinture plus aboutie, les artistes se tournent généralement vers des chevalets plus imposants et moins mobiles que sont les chevalets d'atelier ou les chevalets académiques.

Le chevalet en bois pour tableau

Le chevalet d'atelier est un trépied qui prend son empâtement au sol et qui se caractérise par sa forme en H. Ce chevalet est robuste et massif ce qui le rend très stable et solide. Le chevalet d'atelier est destiné à la peinture en intérieur et a vocation à recevoir des toiles lourdes ou de grandes dimensions. Conçu pour durer, le chevalet d'atelier peut vous être proposé avec des roulettes pour plus de mobilité.

L'autre grande famille de chevalet de bois est les chevalets académiques également désignés sous le nom de chevalet à lyre. Ce type de support est reconnaissable par sa forme trapézoïdale. Le chevalet académique repose sur trois pieds, les deux de devant sont fixes alors que le dernier se déploie lorsque vous en avez l'utilité. Bien qu'il soit plus léger et plus maniable que le chevalet d'atelier, le chevalet à lyre est destiné à la pratique de la peinture en intérieur.

Pour ceux qui rêvent d'escapades artistiques en plein air, le chevalet de campagne est celui qu'il vous faut. Léger, il est portatif, car il prend peu de place et se déplie rapidement. Ce chevalet d'extérieur se différencie des autres par son empâtement au sol à trois pieds qui lui permet de s'adapter à la forme du terrain tout en gardant la toile droite et stable.